Rédaction print

Lors de ma formation en école de journalisme, bien plus que la radio ou la télévision, c’est la presse écrite qui avait ma préférence. Parce qu’elle nécessite rigueur et créativité, qu’elle conjugue la facilité à m’exprimer par écrit et le goût d’apprendre et de transmettre et parce qu’elle impose d’évoluer entre deux contraintes, de temps (la fameuse deadline), et d’espace (le nombre de signes). Il faut donc travailler vite sans nuire à la qualité.

Je peux écrire sur des thématiques très variées allant de la culture au sport en passant par l’environnement ou les technologies de l’information.

Si vous avez besoin d’une aide à la relecture ou à la réécriture d’un ouvrage à paraître, je peux vous apporter mes compétences.

Mes références

rédaction print

Contributions pour la presse écrite

Outre les milliers d’articles écrits dans le magazine bimensuel Energies, j’ai été publié dans le mensuel des Cahiers du football, puis dans la revue bisannuelle qui lui a succédé.

J’avais auparavant travaillé dans la presse quotidienne régionale (La Provence) et magazine nationale (L’Evénement du Jeudi).

rédaction print, roman publié

Projets collectifs

Par ailleurs, j’ai contribué à des projets éditoriaux collectifs comme le Dico des Bleus avec Matthieu Delahais et Alain Dautel ou Maillots des Bleus, toujours avec Matthieu Delahais (à paraître).

rédaction print, projet collectif

Publications

Écrire de la fiction donne une liberté extraordinaire : littéralement, tout tes possible dans les limites de l’imagination. Je suis l’auteur de plusieurs romans, dont deux sont arrivés jusqu’aux lecteurs : Zéro Neuf, une dystopie épistolaire sortie en 2013 en autoéditon, et 12 juillet, un roman générationnel dont l’action dure le temps d’un match de football, la finale de la Coupe du Monde 1998, qui sert de fil conducteur.

picto pen